Information

LA SANTÉ DE LA PROSTATE

Probablement le problème de santé le plus commun chez les hommes est l’inflammation ou une hypertrophie de la prostate. Malheureusement, celle-ci, ainsi que d’autres affections de l’organe de reproduction sont en augmentation constante avec chaque génération successive, touchant de plus en plus les hommes à un âge plus précoce. Les bonnes nouvelles sont que la plupart des problèmes de la prostate peuvent être évités, et ils répondent bien au traitement à base de plantes médicinales.

La prostate sécrète un liquide qui constitue une partie importante du volume de sperme de l’homme lors de l’éjaculation. Cette glande se trouve directement sous la vessie et en avant du rectum. L’urètre passe à travers la prostate immédiatement après la sortie de la vessie.

Il existe trois grands types de pathologies qui affectent la prostate:

  • La prostatite est une inflammation aiguë ou chronique de la prostate qui peut être ou non due à une infection. La prostatite chronique non infectieuse est de loin la forme la plus courante.
  • l’hyperplasie bénigne de la prostate (HBP) est un élargissement de la prostate en raison d’une augmentation du taux de multiplication et le nombre de certains types de cellules de la prostate.
  • Le cancer de la prostate est le troisième et le plus grave de ces affections.

Les voies urinaires et le rectum sont les organes à travers lesquels la plupart des déchets et les toxines du corps sont éliminés. Plus le niveau de toxicité dans le corps d’une personne est élevé, plus les niveaux de toxines présent dans l’urine et les selles sont élevés. La proximité de la prostate avec ces organes, l’expose à une accumulation de toxines provenant à la fois de la vessie et des selles du rectum.

La principale cause de la plupart des affections de la prostate est la toxicité en général, et des troubles hormonaux, en particulier.

Les symptômes (LUTS)

  • Nycturie : nécessité d’aller uriner la nuit
  • Hésitation urinaire : Difficulté en début de miction
  • Fréquence (<2 heures)
  • Urgence (avoir toujour besoin d’uriner)
  • Faible flux : arrêt et de démarrage (difficulté à vider sa vessie)

LA PROSTATE: QUEL REGIME NUTRITIONNEL POUR LA PRÉVENTION

 Afin de prévenir ou de soutenir le traitement des affections de la prostate, un certains nombre de recommandations diététiques et de mode de vie sont utiles. En matière d’alimentation, il est important de manger beaucoup de fruits et de légumes; réduire la consommation de viandes rouges et des produits laitiers (les végétariens ont une incidence plus faible des affections de la prostate); réduire la consommation d’aliments transformés; et manger des aliments naturels, principalement entiers – de préférence certifié biologique. En particulier, les baies, les graines de citrouille et les légumes de la famille de la moutarde (roquette, le brocoli, les choux de Bruxelles, chou, chou-fleur, le chou frisé, le rapini, etc.) sont bénéfiques pour la prostate.

Les plantes médicinales

pour l’inflammation de la prostate

Il existe de nombreuses plantes médicinales qui peuvent être utilisées pour traiter les affections de la prostate. En raison de la proximité de cet organe avec l’appareil urinaire, les plantes qui profiteraient le plus à la prostate sont également utilisées pour traiter les affections urinaires. Cependant, toutes ces plantes n’ont pas la même efficacité en ce qui concerne le traitement d’affections de la prostate. Le plus souvent, les plantes plus efficacent sont celles qui ont également une certaine activité hormonale. Les feuilles et les rhizomes d’Ortie (Urtica dioica) est une excellente plante pour la prostate. Le rhizome est un peu plus fort, mais les feuilles et les fleurs sont aussi bien efficaces. Dans les familles de rhizome, la variété nord-américain, est le plus efficace.

Un autre groupe de plantes médicinales ayant d’excellents résultats pour la prostate sont les épilobes (Epilobium parviflorum) très populaire, mais je préfère l’épilobe poilue (E. hirsutum). Toutes les parties de dentelle de la Reine Anne (Daucus carota) sont bénéfiques pour la prostate, mais la graine est la plus préférée. D’autres excellentes herbes pour la prostate comprennent l’herbe jaune et le mélilot blanc (Melilotus officinalis et M. alba), l’herbe de prêle commune (Equisetum arvense) et le rhizome (Eupatorium purpureum et E. maculatum).

Un certains nombre de suppléments peuvent être bénéfiques à la prostate, d’une importance particulière sont le zinc, le sélénium et la vitamine D. Les polyphénols tels que les flavonoïdes, les catéchines et les anthocyanidines sont également bénéfiques.

L’extrait du Palmier nain ( serenoa repens) est utile comme un agent anti-oestrogénique, il maintien des niveaux de testostérone, et est également bénéfique pour la prostate. L’extrait d’Ortie Traditionnellement utilisé comme diurétique et laxatif.

Le lycopène:Ce phyto-nutriment se trouve dans de nombreux fruits et légumes rouges, en particulier les tomates, et possède de puissantes propriétés antioxydantes. Plusieurs études ont analysé les propriétés anti-cancéreuses du lycopène. Bien que les recherches soint insuffisantes à ce jour, la preuve de l’intérêt de lycopène était plus forte pour les cancers du poumon, de l’estomac et de la prostate.

La curcumine (Rhizomes de Curcuma longa) est l’ingrédient actif dans Curcuma longa ou curcuma, un puissant antioxydant et anti-inflammatoire.

Ptoduits recommandés: Healing Male, Zinc, Vitamine D

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *